Rechercher
  • Sophie Morel

Mieux Vivre Son couple : Astuces Et Sophrologie

Vous êtes en couple avec la personne que vous aimez. Pourtant, ce n’est pas toujours rose. Disputes, frustrations… il y a tellement de raisons, en réalité. Il arrive que vous ne parveniez pas mettre des mots sur ce qui vous dérange. Et vous aimeriez vraiment que ça change, que vous soyez tous les deux heureux. Voyons donc quelques astuces pour vous aider à mieux vivre votre couple ! Avec en prime, la sophrologie en tant que solution durable.

Le couple parfait n’existe pas ! Oui, vous avez bien lu. La vie n’est malheureusement pas tout le temps rose, même si certains romans ou films pourraient nous le faire penser. Il n’est donc pas rare que parfois, on pense que notre couple est en péril. Si vous ressentez cela, n’hésitez pas à en faire part avec le/la concerné.e. Si cette personne refuse de communiquer ou de reconnaître que quelque chose va mal, surtout ne vous renfermez pas sur vous-même. Sortez, voyez vos amis et n’hésitez pas à leur parler de ce qui se passe. Vraiment. Rester seul terré dans son silence n’améliorera pas votre situation, vous risquez juste de vous enfoncer dans des émotions négatives.


En effet, les non-dits peuvent engendrer des frustrations, qui débouchent souvent sur des disputes lorsqu’elles s’accumulent. Il vaut mieux donc parler régulièrement de ce qui vous déplait ou dérange avec votre conjoint.e. Et les émotions négatives influencent également le reste de la famille, malheureusement. La communication aide à retrouver un certain équilibre. Car mieux vivre son couple, c’est écouter et se faire entendre. En dialoguant, on peut effectivement se mettre d'accord sur certains points sans avoir besoin de hurler.


De plus, pour vivre sereinement son couple, il est primordial que vous vous fassiez confiance mutuellement. Pas d’inquiétude, pas de suspicion, pas de jalousie… Vous avez de la chance d’avoir votre moitié et elle a la chance de vous avoir. Soyez donc transparents dans vos actions et vos dialogues. Ne harcelez pas votre conjoint.e, s’il ne vous répond pas au téléphone tout de suite. Cela ne sert pas à grand chose, si ce n’est de provoquer des tensions et des irritations. Et il en est de même pour l'être aimé : il n'a pas le droit de faire de même !

Parce que ce n’est pas parce que l’on n’est pas en couple, que l’on a forcément des petits moments complices entre amoureux. Que ce soit le travail, les enfants, il est très fréquent que les conjoints n’arrivent pas à se dégager du temps libre rien que pour tous les deux. Et à force, cela peut créer une érosion dans ces liens. On finit par s’éloigner, pour finalement redevenir de parfaits inconnus. Pourquoi ne vous accordez-vous pas des petites vacances ou des petits weekends en couple uniquement ? Ce sera l’occasion de se retrouver pour de bon, sans enfants, sans travail. Juste tous les deux. L'amour, ça s'entretient, il n'est jamais définitivement acquis.

Si certains n’arrivent plus à trouver de temps pour l’autre, il se peut que vous soyez dans un autre cas : votre moitié et vous, vous êtes presque tout le temps ensemble. Vous êtes très fusionnels, vous ne pouvez pas vous passer l’un de l’autre. Du coup, vous faites tout en couple, et il est pour vous inconcevable de passer une journée sans votre compagnon ou compagne. Néanmoins, il est tout de même important de s’accorder des moments rien que pour soi. Si vous avez chacun vos propres amis, n’hésitez pas à sortir avec eux sans votre amoureux.se. Vous n’allez pas mourir si vous ne vous voyez pas une journée ! L’exclusivité, ce n’est pas forcément très bon dans le développement d’une personne : vous évoluez dans un espace restreint, il est intéressant de voir de nouvelles choses. Il arrive souvent qu’à force d’être trop fusionnel, des désaccords se créent, et certaines personnes explosent. C’est ce qui est arrivé durant les confinements, par exemple. Comme ni l’un ni l’autre n’avait son espace personnel ou son petit moment solitaire, il arrivait qu'il y ait beaucoup de disputes, chacun ne pouvant plus supporter l’autre...


Donc non, ce n'est pas parce que vous ne voulez pas rester H 24 ensemble que vous n'aimez pas votre conjoint.e. Vous avez le droit de vouloir un espace personnel.

La sophrologie est souvent perçue comme étant pratiquée en individuel, pourtant sachez qu’il est tout à fait possible d’avoir des séances en couple ! Non seulement vous développez un mieux-être durable au fil des ateliers, mais en plus, le faire avec l’être qu’on aime, c’est apprendre à mieux vivre en couple. Il faut évidemment que chaque parti soit d’accord pour faire de la sophrologie, c’est la base-même de la discipline : la volonté de changer doit venir de l’individu-même et non d’un externe. Si vous arrivez donc à vous motiver tous les deux, cela vous donnera plus de chance de réussir.


Ce que la sophrologie va vous montrer, c’est que personne n’est parfait : nous avons en effet tous nos limites. Et il est important de le reconnaître et de lâcher prise : on ne peut pas tout le temps avoir le contrôle sur tout. Donc si votre couple va mal, ce n’est pas forcément de votre faute ou celle de votre moitié. C’est comme ça qu’on apprend à mieux se connaître. Ce travail de rétrospection aide également à avoir un regard plus neutre sur nous-même. Parce que soyons honnêtes deux secondes : nous sommes tous subjectifs dans notre perception. Et c’est à partir de ce point, que vous allez vous développer.


Les exercices de sophrologie sont également simples à réaliser, ce qui veut dire faciles à reproduire chez vous, quand vous voulez. Il est sûrement plus agréable de les expérimenter à deux, cela pourrait même être votre petit moment à tous les deux, qui sait ? Bref, avec la sophrologie, vous allez développer ou améliorer votre complicité !



Attention, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé ou alerter les forces de l’ordre si vous vous sentez en danger dans votre couple. Et ce, peu importe votre genre. J’insiste vraiment sur cette partie, car des hommes subissent des violences conjugales de la part de leur conjointe ou conjoint. Ils ont souvent honte et n’osent pas en parler ou s’en plaindre. La violence ne justifie rien, et vous ne devez en aucun cas vous sentir coupable ou honteux si cela vous arrive !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout