Rechercher
  • Sophie Morel

La Sophrologie Contre Le Burn-Out

Dernière mise à jour : 10 nov. 2020

"Le travail, c’est la santé", c’est ce que ce vieil adage raconte. On nous le ressort de temps à autre, pour nous signifier qu’on n’a pas le droit de se plaindre de notre emploi. Pourtant, devenir malade à cause de sa profession est tout à fait possible. Je ne vous apprends rien, n’est-ce pas ? Inconcevable pour certains, honteux pour d’autres, le burn-out, ou épuisement professionnel, est bien réel, pourtant. Saviez-vous que la sophrologie peut vous aider contre le burn-out ?

Le burn-out est officiellement reconnu comme un trouble. On peut même le considérer comme étant le mal du siècle. En effet, on prend de plus en plus en considération les dégâts psychiques qu’engendre les abus au travail. Les exigences d’un patron impitoyable, d’un manager trop pressé, la tonne de choses à faire et à rendre en un temps record… Parfois, il se peut que vous vous mettiez beaucoup de pression et que vous soyez trop dur envers vous-même. Cette perpétuelle quête de reconnaissance peut vraiment vous ronger de l’intérieur. Il se peut également que la profession que vous exercez ne vous intéresse pas ou vous déçoive. Vous ne vous y épanouissez pas. Mais il y a également un manque d’organisation derrière (pas nécessairement vous), et peut-être que les horaires ne vous conviennent pas. La technologie n’aide pas non plus : consultations de mails à toute heure, devoir rester joignable même après les heures de fermeture… à tel point que ça empiète sur votre vie personnelle ! En plus de ça, toutes les petites choses du quotidien s’additionnent. Cela finit souvent par provoquer un effet boule de neige. Toute cette accumulation qui n’arrive pas à être évacuée peut empirer si on la néglige trop longtemps.

Les symptômes du burn-out sont assez reconnaissables par un manque conséquent d’énergie. On n’arrive pas à se débarrasser de la fatigue qu’on ressent, même lorsqu’on a passé une bonne nuit. Ce n’est pas tout, on peut également se comporter de manière plutôt toxique ou désinvolte avec ses collègues, son patron ou ses clients. En plus de ça, la personne atteinte par le burn-out atteint un état de dépression où elle se sent inutile, incapable de réaliser les tâches qu’on lui demande. Si jamais des personnes de votre entourage vous font des remarques sur votre façon de vous comporter, que vous avez l’air plus morose et que vous vous sentez nul, n’hésitez pas à en parler. Vraiment. Il est important de ne pas rester seul. N’ayez aucune honte à vouloir en discuter. C’est vrai qu’il est assez mal vu de montrer ses faiblesses en public ou en société. Pourtant, en prenant le taureau par les cornes, vous arriverez à limiter les dégâts. Car il s’agit tout de même de votre bien-être, et donc de votre santé !

Si vous avez l’impression de perdre pied, de vous faire submerger par le stress à tel point que ça en gâche votre vie et celles de vos proches, pourquoi ne pas participer à des séances de sophrologie ? En effet, en acceptant qu’un praticien vous accompagne, vous allez sûrement vous sentir plus confiant et rassuré, au fil du temps. Le sophrologue sait en plus s’adapter à votre situation sans vous juger. Ces deux points sont très importants à souligner, parce que plus les séances seront en adéquation avec votre condition, plus vite vous arriverez à voir des progrès. Le regard neutre aide qui plus est à se sentir en sécurité, cela invite à se détendre et à lâcher prise. Grâce à cette dernière, vous allez pouvoir profiter de l’instant présent sans avoir à craindre le futur. Vous avez déjà fait un effort considérable : celui d’accepter que vous avez besoin d’un coup de pouce, que vous n’êtes pas infaillible. Personne ne l’est. N’oubliez pas de consulter votre médecin traitant tout de même. Car comme dit plus haut, le burn-out ne doit pas être pris à la légère. D’ailleurs, vous n’avez même pas besoin d’en faire pour aller à des ateliers de sophrologie. Cette dernière aide aussi à prévenir de ces troubles. Parce que la philosophie de la sophrologie, c’est apprendre à mieux se connaître pour s’épanouir.

Est-ce qu’on vous a déjà incité à prendre une profonde inspiration puis expiration pour mieux vous sentir, en temps de crise ? En fait, la respiration quand elle est bien maîtrisée, aide à mieux oxygéner votre corps. Tout en faisant cela, les tensions présentes dans votre corps se défont au fur et à mesure. Vous vous sentez plus léger, comme si vous vous étiez libéré de quelque chose de néfaste. En général, les exercices de respiration sont le plus souvent incorporés lors de vos séances de sophrologie, car ils sont simples à réaliser, et sont ceux qui invitent à vous relâcher. Ils se déroulent en général après la phase d’entretien. De plus, vous pourrez les reproduire facilement chez vous ou au travail lors de votre pause. Ce sont sûrement des réflexes que vous gagnerez rapidement, car ils procurent un mieux-être durable !



Alors, vous êtes fin prêt à lutter contre le burn-out grâce à la sophrologie ? N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !

8 vues0 commentaire