Rechercher
  • Sophie Morel

Que Faire Pour Que Le Télétravail Se Passe Bien ?

Dernière mise à jour : 18 nov. 2020

Reconfinement oblige, le télétravail est fait par ceux qui le peuvent. C’est quelque chose qui divise la population. En effet, d’un côté, il y a ceux à qui cela convient : ils peuvent travailler depuis chez eux, dans le calme ou avec la musique, chose qu’ils ne peuvent peut-être pas faire dans leur entreprise. Dans le meilleur des cas, ils peuvent organiser leur emploi du temps, prendre des pauses quand ils le souhaitent… tout en étant performant. Ils travaillent même plus, car ils se sentent plus "libres".


Et il y a ceux pour qui travailler depuis chez soi ne réussit pas. Comme ils ne sont pas directement dirigés par leurs supérieurs, ils peuvent se sentir perdus. En plus, s’ils ont l’habitude de travailler avec leurs collègues, cela peut leur manquer cruellement. Et tout le monde ne se sent pas forcément bien chez soi malheureusement. Se rendre au travail permettait d’avoir une coupure de la vie privée. Ils se sentent submergés, en train d’étouffer, parce qu’ils n’arrivent plus à faire de distinction entre vie professionnelle et vie privée, comme elles se déroulent dans le même espace…

Si vous êtes dans ce cas, que faire pour que le télétravail se passe bien durant le reconfinement ?

Aménagez-vous un bureau sympa pour vous inciter à travailler. Non, on ne travaille pas depuis le lit, car l’appel de l’oreiller et de la paresse serait plus fort que vos obligations. Évitez donc cette tentation pour votre propre bien. Rejoindre le lit le soir sera d’autant plus satisfaisant après une journée de travail, croyez-moi. Choisissez un lieu calme de préférence. Vous pourrez toujours mettre de la musique si vous trouvez que c’est trop silencieux… Sur ça, on est tous différents. Avoir une mélodie dans les oreilles peut inspirer certains, comme en agacer d’autres. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions sur ce sujet-là.


Si vous êtes rapidement déconcentré, essayez de bannir le plus de distractions possibles : n’allumez pas la télévision, mettez votre portable en silencieux et n’allez pas surfer sur le web si votre travail ne le nécessite pas. Fermez donc cet onglet Facebook lorsque vous devez faire des recherches ! Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que vous ne travaillez pas. Et si vous avez déjà fait du télétravail lors du tout premier confinement et que vous avez des enfants, vous ne le savez que trop bien. Ce n’est pas non plus le moment pour appeler des amis et papoter. Car oui, la conversation ne durera pas cinq minutes, n’est-ce pas ? Donc vous répondrez à votre amie Jessie plus tard. Ce n’est pas la fin du monde si vous vous voyez son nouveau post deux heures plus tard.


Si vous n’avez aucun horaire imposé, ou que vos supérieurs ne sont pas trop regardants sur vos heures, essayez de vous organiser pour être le plus efficace possible. Si vous êtes plus performant l’après-midi, essayez de travailler davantage pendant cette période de la journée. Créez donc vos propres horaires si vous n’avez pas d’obligation. Tenez-vous-y. Quand c’est l’heure de se mettre au travail, il faut s’y mettre. Fixez-vous vos propres objectifs : cela vous motivera ! Et pour ceux qui n’arrivent pas à s’arrêter : faites-vous violence. Votre travail ne doit pas empiéter sur votre vie privée.

Soyez raisonnables. Vous avez beau être un sacré bosseur, vous ne pouvez pas rester concentré 6 ou 7 heures d’affilée. Vous allez vite vous fatiguer comme ça. On oublie souvent qu’en télétravail personne n’est là pour vérifier nos heures. Accordez-vous des pauses ! Pas besoin de faire d’en faire de longues d’une ou deux heures - à part pour manger le midi -, des pauses d’un quart d’heure suffisent ! Pendant ce temps-là, buvez un thé, lisez, discutez avec vos amis via votre messagerie préférée, éteignez vos écrans. Ou tout simplement ne faites rien. Cela peut vous faire du bien de ne rien faire.


  • Avant de commencer votre journée, installez-vous confortement au fond de votre siège, portez votre attention sur votre corps qui se relâche. Inspirez et expirez lentement plusieurs fois, et tout doucement, prévisualisez le programme de votre matinée, les rendez-vous téléphoniques, les réunions, les pauses cafés. Puis prévisualisez le moment du déjeuner que vous partagerez avec vos êtres chers peut-être, puis survolez le programme de l'après-midi, jusqu'au soir. Une fois le programme de votre journée bien clair, laissez résonner en vous ces questions : comment voudrais-je vivre cette journée ? De quelles capacités aurais-je besoin pour bien la vivre ? Peut-être avec calme, sérénité, confiance en vous ! Une fois le sentiment de bien-être bien présent en vous, inspirez deux ou trois profondément, étirez-vous, bâillez et lentement ouvrez vos yeux pour commencer cette journée avec paix et sérénité.


  • Après la pause déjeuner, si vous voulez bien vous relaxer et lâcher prise, vous pouvez également faire quelques exercices de respiration : assis bien droit sur votre chaise vous allez inspirer lentement puis expirer longuement. Répétez cela dix fois tranquillement, cela va vous aider à vous relaxer. Oxygéner son corps, c’est aussi se libérer des tensions mentales, physiques ou émotionnelles qui pèsent sur nous.

  • Fermez les yeux et repensez à un souvenir qui vous a empli de joie. Visualisez ce moment précieux, les sensations que vous avez ressenties à ce moment-là. Concentrez-vous sur cet instant précis uniquement, oubliez ce qui vous entoure. Lorsque vous vous sentez requinqué, ouvrez les yeux, en bougeant vos membres petit à petit, doucement.


Cela tombe bien, car cet exercice et les deux autres cités plus haut sont très communément employés durant les séances de sophrologie. Cette dernière souligne vraiment ce lien indestructible entre l’esprit et le corps. Si vous avez du mal à gérer votre stress, car vous vous sentez dépassé par les événements et votre travail, faire appel à un sophrologue peut vraiment vous aider à évoluer. La relaxation est un moyen pour développer un mieux-être durable, pas une fin en soi : c’est ce qui différencie la sophrologie des autres disciplines.




Appréciez-vous le télétravail ? Est-ce que votre stress s’est décuplé depuis le reconfinement ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à me contacter !


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout